Crises sanitaires et environnementales

Crises sanitaires et environnementales

Crédit : People in dressing gowns crossing their arms to join hands with each other representing patients with AIDS; a public service message about the need to know about AIDS by the National Association of Social Workers. Colour lithograph. CC BY-NC 4.0

Accueil » Plateforme SHS Santé

Plateforme sciences humaines
et sociales de la santé

https://www.inshs.cnrs.fr/fr/plateforme-shs-sante

 

Orientations scientifiques de l’action

Cette action a pour ambition de développer, au service de la recherche en sciences humaines et sociales dans toutes ses composantes disciplinaires, une action scientifique consacrée à la santé humaine. L’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS a souhaité collaborer, pour le développement de cette action, avec des établissements membres du Campus – l’Ined, l’EPHE, l’EHESS, l’Université Sorbonne Paris Nord – mais aussi extérieurs au Campus Condorcet, comme l’EHESP, ou encore le Cnam.

Si le projet est centré sur les sciences humaines et sociales de la santé, il est porté par une intention de développer leurs interfaces avec d’autres sciences. En particulier, les interfaces qui pourraient être explorées pourraient être celles des sciences biomédicales, de la santé publique et des sciences de l’information.

Un soin particulier est apporté au fait de déployer ce projet, notamment à l’échelle de la région parisienne, sans redondance avec d’autres actions structurantes, telles que le projet Val de Grâce porté par PSL, l’Initiative Humanités biomédicales à Sorbonne Université, la création d’un Institut de Santé publique à l’Université de Paris, etc. Enfin, un même soin est accordé à la création de liens avec des institutions publiques/société civile.

 

Le financement cible les objets suivants :

  • Engagement des patients et du public dans l’organisation des services, l’élaboration des politiques publiques et la recherche.
  • Effets des mutations structurelles, notamment environnementales, climatiques, démographiques, sur la santé humaine (pathologies chroniques et infectieuses pandémies récurrentes) et les modes de vies (production, consommation, mobilités, loisirs, etc.).
  • Analyse de la décision publique et de ses acteurs, à différentes échelles du territoire nationale et à l’échelle internationale, en particulier au regard des inégalités de santé.

 

Réalisations

Thématique 1

engagement du public et des citoyens dans la recherche, la formation et le soin

Appel à manifestation d’intérêt
Séminaire de travail, 17 mars 2021
Appel à projets

Projets financés :

Projet DICEN, gouverner par la communication, porté par M. Zacklad
Projet Usager-coordonnateur, porté par O. Gross
Projet Regards et expertises au croisement des parcours pour une santé humaine : vers quelle démocratie en santé ?, porté par M. Janner Raimondi
Projet Tuberculose et migrants, porté par J. Vailly

Séminaires

Projet PEPPS – Projet pluridisciplinaire d’étude de la participation des publics en santé, porté par A. Anberree : financement d’un séminaire de recherche
Projet Évaluations interdisciplinaires d’organisations alternatives de la santé mentale en Seine-Saint-Denis, porté par F. Hildwein : financement d’un séminaire de recherche

 

Thématique 2

mutations structurelles et effets sur la santé humaine.

Colloque des 29 et 30 juin 2021 – Les effets de la pandémie de Covid-19 – Documenter, décrire, analyser

Consulter le programme 

Regarder l’intégralité des vidéos du colloque

⇒ Appel à candidature postdoctorale (12 mois) 

Thématique 3

analyse de la décision publique et de sa mise en oeuvre à différentes échelles spatiales/temporelles, en direction de populations hétérogènes.

CDD scientifique de 18 mois depuis le 1er avril 2021, au sein du Laboratoire dynamiques sociales et recomposition des espaces (LADYSS), encadrée par Zoé Vaillant, sur les inégalités territoriales de santé et politiques locales de santé publique en Seine-Saint-Denis : Céline Véniat.

Fonctionnement de la plateforme

Les actions de la plateforme sont élaborées et discutées collégialement par un Copil constitué d’un représentant de chaque institution évoquée ci-dessus.

Composition du Copil :
Aline Désesquelles, Ined
Emmanuel Henry, CNRS (à la suite de Marie Gaille)
Stéphane Lefebvre, Cnam
Séverine Mathieu, EPHE (à la suite de Philippe Portier)
Sylvie Ollitrault, EHESP (à la suite de Laurent Chambaud)
Anne Rasmussen, EHESS (à la suite de Christian Ingrao)
Corinne Vercher Chaptal, Université Sorbonne Paris Nord (à la suite d’Anne Pellé)

Le CNRS met en œuvre les actions en mobilisant :
Une coordination scientifique : Emmanuel Henry
Un secrétariat : Nicolas Claudon
Le Pôle communication de l’InSHS : Armelle Leclerc
La délégation Ile-de-France Meudon – CNRS dirigée par Philippe Cavelier